Infos

image-11995709-2022_arte_musica-aab32.jpg

Une fois de plus, la police cantonale genevoise fait face à des escroqueries téléphoniques visant les Séniors. Dans les cas qui nous occupent actuellement, les auteurs de ces escroqueries appellent leurs futures victimes en se présentant comme étant des policiers ou en laissant clairement sous-entendre qu'ils le sont. Les délinquants s'expriment essentiellement en français, en allemand ou en italien, visiblement en fonction de l'origine du nom de leur future victime.

Ils expliquent alors à leur future victime qu'un proche (enfant, fille, petit-fils, petite fille, etc.) est impliqué et responsable d'un grave accident de la circulation et qu'il est en détention pour cela. Ils ajoutent encore que l'accident a provoqué le décès d'un tiers ou qu'un enfant ou une femme enceinte a été sérieusement blessé/e.

Après quoi, ils informent leur future victime qu'elle peut aider son proche parent à recouvrer plus rapidement la liberté en payant une caution. Le montant de cette dernière peut se chiffrer à plusieurs dizaines voire centaines de milliers de francs.

Pendant toute la durée de cette escroquerie (plusieurs heures !!!), les escrocs exigent de leur future victime qu'elle ne raccroche jamais son téléphone (que ce soit un téléphone fixe ou portable).

Une fois que la future victime a réuni la somme exigée, les délinquants lui donnent les instructions quant à l'endroit exact où ce montant doit être déposé ou remis. Il est important de préciser que si la future victime ne peut pas donner une somme suffisamment importante aux yeux des escrocs, ces derniers exigent d'elle qu'elle la complète par des bijoux de valeur.

Il est primordial de ne jamais donner une quelconque suite à ce genre d'appel téléphonique et il y a lieu d'immédiatement raccrocher. Il s'agit, à coup sûr, d'une tentative d'escroquerie.

La police ne demande jamais de payer quelque caution que ce soit pour quelque raison que ce soit ! Donc, ne versez jamais d'argent à qui que ce soit sur la base d'un simple appel téléphonique !

Si vous deviez recevoir ce genre d'appel téléphonique, raccrochez immédiatement et informez tout de suite la police cantonale genevoise en composant le 117.

Je vous remercie pour votre précieuse collaboration.

Avec mes cordiales salutations.Giovanni MARTINELLI – P86031

Les faux plombiers sont de retour : 15 cas depuis quelques mois pour un préjudice total estimé à environ CHF 100'000.-


Depuis quelques mois, une quinzaine de cas d'escroqueries se sont produits à domicile, au détriment de personnes âgées. Les escrocs se font passer pour des plombiers devant intervenir en urgence pour une inondation. Ils en profitent pour dérober bijoux et numéraires, mais également des cartes bancaires ainsi que leurs codes. Le préjudice total est estimé à CHF 100'000.-. La prévention est primordiale afin de faire cesser ces escroqueries.
Depuis plusieurs mois, les services de la police genevoise font face à une série de vols à la fausse qualité commis au préjudice de personnes âgées. Une quinzaine de cas ont déjà été rapportés à la police, mais il est probable que de nombreux vols n'aient jamais été dénoncés. Les enquêteurs estiment la valeur actuelle du préjudice à près de CHF 100'000.-.
Le scénario utilisé par ces escrocs est systématiquement le même. Ils se présentent à deux au domicile de personnes âgées résidant en appartement. Une fois que la victime leur a ouvert la porte, ils prétendent être plombiers et avoir été appelés en urgence pour une fuite d'eau touchant l'un des appartements voisins. Ils expliquent que la source du problème provient du domicile de la victime.
Une fois invités à entrer dans le logement, les malfaiteurs s'empressent de déverser le contenu d'une bouteille d'eau à même le sol afin de prouver l'existence du problème et l'urgence de la situation.
Plusieurs prétextes sont ensuite utilisés afin de fouiller brièvement l'appartement et de voler l'argent et les bijoux qu'ils pourraient trouver. Après avoir prétendument réparé la fuite, les malfaiteurs demandent le règlement d'un acompte de quelques dizaines de francs pour leur intervention.
 La victime va alors chercher des liquidités, ce qui permet aux malfrats de savoir où se trouve l'argent.
 Lorsque les seniors s'acquittent de la somme demandée en liquidités, les faux plombiers prétextent ne pas être en mesure de leur rendre la monnaie et demandent à ce que les frais de leur intervention soient réglés par versement bancaire. Ils présentent ensuite un téléphone portable en expliquant qu'il s'agit d'un terminal de paiement. Les victimes composent alors le code de leur carte bancaire sur l'écran du téléphone.
Parfois, ils prétendent que le versement a été refusé pour demander à la victime de présenter une seconde carte bancaire, et ainsi obtenir le code de cette dernière.
Finalement, les faux plombiers détournent l'attention des plaignants pour dérober les cartes bancaires ainsi que l'argent liquide avant de quitter le logement. Ce n'est que plus tard que les victimes se rendent compte du vol de leur argent et de leurs cartes.
Les malfrats utilisent ensuite les cartes dérobées pour retirer la limite journalière au moyen du code astucieusement obtenu. Il peut s'écouler plusieurs jours durant lesquels des retraits frauduleux sont effectués avant que les lésés ne s'en rendent compte.
Par conséquent :
 informez vos proches de l'existence de ce phénomène;
 ne laissez pas un inconnu entrer chez vous sans vérification;
 vérifiez sa qualité auprès de votre régie ou de la société pour laquelle il affirme travailler;
 signalez immédiatement toute situation suspecte à la police en appelant le 117 !
Pour tout complément d'information :
Silvain Guillaume-Gentil – Porte-parole - tél. + 41 22 427 56 02 - mob. +41 (0)79 941 45 44


============================================================================================

Mesdames, Messieurs,

A la demande de la Brigade de répression des cambriolages et des vols de la police judiciaire, je vous remercie, par avance, de bien vouloir assurer cette diffusion auprès de l'ensemble de vos membres au sujet d'une escroquerie qui est actuellement en cours dans l'ensemble de notre canton.

Le modus en est le suivant :

Une femme parlant allemand téléphone à des personnes Séniors en se faisant passer pour une collaboratrice de la police allemande. Cette femme explique ensuite à sa potentielle victime qu'elle lui téléphone de la part de la police genevoise et s'enquiert de savoir si son interlocutrice vit seule et si elle possède des valeurs, voire un coffre-fort dans son logement.

Pour le moment, dans les cas portés à notre connaissance, les Séniors ont réussi à éviter d'être victimes de cette escroquerie, laquelle s'apparente à celle dite des "faux neveux".

Il est primordial de rappeler à vos membres qu'il ne faut, sous aucun prétexte, céder aux demandes insistantes d'argent par téléphone et qu'il ne faut jamais donner de renseignements personnels à quelqu'un que l'on ne connaît pas.

De plus, il est important d'insister sur le fait que si des personnes devaient être victimes d'appels téléphoniques de ce genre, elles doivent immédiatement aviser la police cantonale en composant le numéro 117.

Je vous remercie, une fois encore, pour votre précieuse collaboration.

Bien cordialement

Giovanni MARTINELLI – P86031

===============================================================================================================

Mesdames, Messieurs,

Je vous remercie de bien vouloir prendre note du communiqué de police urgent ci-dessous :

Depuis une quinzaine de jours, la police genevoise constate une recrudescence de vols à l'astuce commis au préjudice de personnes âgées qui se font délester de l'argent qu'elles viennent de prélever aux guichets postaux ou bancaires.

Le modus utilisé par les délinquantes est toujours le même, à savoir qu'une fois la personne âgée en possession de son argent quitte l'établissement bancaire ou postal, elle est abordée par une jeune fille, généralement bien habillée et très sympathique, qui lui demande des renseignements. Cette jeune fille déploie alors une carte de géographie, par exemple, pour que sa future victime lui montre l'endroit qu'elle prétend chercher. En ayant la carte géographique ouverte sous les yeux da la victime, la voleuse s'empare alors de l'enveloppe contenant l'argent en dissimulant ses agissements sous ladite carte géographique.

Il ne fait aucun doute que la voleuse ou un/une complice a observé sa future victime, étant donné que toutes les personnes âgées ayant été ciblées venaient de retirer d'importantes sommes d'argent quelques instants auparavant, ceci dans le but d'effectuer leurs paiements mensuels.

Le préjudice subi, à ce jour et à notre connaissance, est de l'ordre de plusieurs dizaines de milliers de CHF.

Les secteurs privilégiés par ces voleuses sont, pour le moment, ceux des Eaux-Vives et de Champel. Il n'est cependant pas exclu que d'autres cas nous soient, à l'avenir, signalés dans d'autres secteurs de la ville.

En conséquence, il s'agit de sensibiliser les personnes âgées au fait qu'elles doivent faire preuve de la plus grande prudence lorsqu'elles se rendent dans un établissement bancaire ou postal pour y retirer de l'argent, le mieux étant encore qu'elles s'y rendent accompagnées par quelqu'un de confiance.

Si, cependant, elles devaient être interpellées par des inconnu·e·s leur demandant des renseignements dans la rue, elles ne doivent absolument pas y répondre et ne laisser la personne s'approcher d'elles sous aucun prétexte.

Au besoin, l'appel au 117 est toujours de mise pour signaler de tels agissements.

Je vous remercie de votre attention.

Bien cordialement

Giovanni MARTINELLI – P86031

Lieutenant – coordinateur de prévention

REPUBLIQUE ET CANTON DE GENEVE

Association pour la sauvegarde de la Peccadille

Soutenons la restauration d'un des premiers yachts privés ayant navigué sur le lac Léman.
Soutenu par diverses communes et associations, il permettra aux ainésde profiter de promenades sur notre beau lac.

Fichier

Association pour la sauvegarde de la Peccadille

Formulaire de soutien